facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Pouvoir d’achat : Quel est le bilan des mesures d’urgence ?

 

La politique menée depuis le début du quinquennat commence à porter ses fruits :

  • 500 000 emplois créés en 2 ans,
  • Un chômage au plus bas depuis 10 ans,
  • La plus forte hausse de pouvoir d’achat depuis 2007 (+850€ par ménage en 2019 en moyenne.

 

D’après l’OCDE, les politiques menées vont d’ailleurs permettre d’augmenter le niveau de vie de tous les Français, et particulièrement des plus modestes, pendant les 10 prochaines années.

 

Dans le contexte d’urgence économique et sociale, généré par le mouvement des gilets jaunes, le Gouvernement a cependant accéléré les mesures qui permettent d’augmenter le pouvoir d’achat.

 

Pour quel bilan ?

 

Quels sont les effets redistributifs finaux des mesures d’urgence économiques et sociales ?

 

Ce qu’en disent les observateurs…

  • Ce que dit l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

Pour l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) : « En 2019, un rééquilibrage rapide et massif en faveur des ménages [les] moins aisés [est] opéré, sous l’effet notamment des mesures pour répondre à la crise des gilets jaunes ». C’est un gain de pouvoir d’achat pour trois ménages sur quatre.

Rattaché à Sciences Po, l’OFCE est souvent classé à gauche.

 

  • Ce que dit l’Institut des politiques publiques (IPP).

L’IPP est un organisme de recherche indépendant.

Il a publié une étude le 23 janvier 2019, intitulée Budget 2019 : quels effets pour les ménages ?.

Cette note étudie les réformes des impôts et transferts portant sur les ménages qui ont été introduites par le budget 2019, en incluant les mesures les plus récentes annoncées à la suite du mouvement des « gilets jaunes ». Cette étude conclut au fait que : « Les annonces faites par le Président Macron en réponse aux « gilets jaunes » ont eu un effet positif sur la plupart des ménages ». Les grands gagnants sont les actifs à faible revenus, notamment autour du smic », résume Brice Fabre, économiste à l’IPP et l’un des auteurs de l’étude.

« Les mesures d’urgence économiques et sociales jouent un rôle important dans les effets redistributifs finaux. L’ensemble des catégories de revenu bénéficient de ces nouvelles mesures, avec un effet moyen de 0,8% du revenu disponible.  Le journal Le Monde en retrace les conclusions : Les mesures d’urgence de Macron ont dopé le pouvoir d’achat

 

 

 

Effet massif des réformes fiscales et sociales sur le pouvoir d’achat

  • Les mesures prises par le Président de la République en décembre représentent à elles-seules 10 Milliards € de pouvoir d’achat redistribués (prime exceptionnelle, heures supplémentaires défiscalisées, hausse de la prime d’activité, baisse de CSG pour 5 millions de retraités).
  • C’est une hausse de pouvoir d’achat des Français inédite depuis 2007 : +850€ par ménage en moyenne en 2019.
  • Le « pouvoir d’achat moyen » par habitant va ainsi progresser de « plus de 2 % » en 2019, soit « la plus forte augmentation » depuis 12 ans.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter